Pages

jeudi 21 mars 2013

Des orthèses pour toutou (article)

Animaux

Des orthèses pour toutou

Journal de Montréal
Serge Labrosse
11/04/2010 09h05 

Animaux - Des orthèses pour toutou
À gauche: une orthèse du genou; à droite: une prothèse du membre antérieur. 
© Le Journal de Montréal


Grâce à un prothésiste québécois, chiens et chats peuvent désormais éviter l'euthanasie prématurée dans les cas où la seule alternative qui s'offrait à eux était, à ce jour, une chirurgie coûteuse.
À LIRE AUSSI:
Les vétérinaires s'en réjouissent Chaise roulante pour chien
Réjean Grou et Ortho Design, offrent désormais, près de Montréal, un service auquel les vétérinaires et propriétaires d'animaux n'avaient accès que difficilement. Les cliniques vétérinaires, en effet, faisaient appel à des fabricants établis hors du Québec pour obtenir, à grands frais parfois et sans tout le suivi nécessaire, des orthèses et prothèses pour chiens et chats. Depuis quelques mois, ils peuvent faire appel au prothésiste Réjean Grou. Singulièrement, afin de se consacrer aux animaux, M. Grou a délaissé la clientèle des humains, qu'il servait depuis 13 ans. Après avoir étudié en biologie, en physiologie, après avoir acquis une technique en orthèses-prothèses et avoir œuvré dans un centre de réadaptation, il a choisi d'appliquer ses connaissances au monde animal. Coût et qualité de vie «Très souvent, affirme-t-il, les gens font euthanasier leur animal parce que la chirurgie qui lui éviterait de souffrir leur coûterait de 2 000 $ à 4 000 $.» «Alors que la solution de rechange peut parfois être une orthèse, pour 300 $ à 700 $.» C'est notamment vrai pour les atteintes musculaires, l'arthrite, la rupture partielle ou permanente des ligaments, dit-il. M. Grou croit que son projet d'entreprise se matérialise au bon moment, puisque «depuis quelques années, la physiothérapie et la réadaptation pour animaux se développent aussi au Québec». «On peut aujourd'hui obtenir pour son animal des traitements à l'ultrason et de l'entraînement sur tapis roulant, tout à fait semblables à ceux des humains.» Le vétérinaire d'abord Réjean Grou précise qu'il faut néanmoins consulter son vétérinaire pour savoir si l'orthèse ou la prothèse est une option valable pour améliorer la qualité de vie de l'animal. «C'est lui, dit-il, qui est le plus qualifié pour savoir ce qui convient à l'animal.» Sur cette base de collaboration avec les spécialistes de la santé animale, la notoriété de Réjean Grou n'a pas tardé à se propager et le nombre de ses clients grandit. Il y a d'ailleurs si peu de fournisseurs locaux que «la faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal m'a demandé de fabriquer une orthèse pour protéger le genou d'un cheval, après une blessure ligamentaire, et, plus récemment, une orthèse de cheville pour un cheval aussi», dit-il. Les défis ne manqueront pas. Une aide technique pour votre animal L'orthèse, articulée ou non, est une aide technique qui a pour utilité de stabiliser, soutenir, maintenir et contrôler un membre ou une articulation. Elle peut être aussi utile pour un animal de compagnie que pour un humain et être fabriquée sur mesure, pour quelque articulation que ce soit, peu importe la taille et le poids de l'animal. La prothèse est une aide technique destinée à remplacer en tout ou en partie un membre. À la suite d'un traumatisme, par exemple une chute sur la glace, le genou peut subir des ruptures ligamentaires totales ou partielles, provoquant instabilité et douleur en mouvement. Une orthèse stabilisera l'articulation et per-met à l'animal de se mouvoir sans douleur. Elle sera donc utile aussi dans les cas d'arthrite et d'arthrose. Orthèse d'épaule Il arrive parfois que les chiens actifs et énergiques s'infligent des blessures ligamentaires importantes. Une orthèse peut être prescrite afin de supporter, par exemple, une épaule blessée. Dans le cas illustré, l'appareil a été conçu pour permettre le contrôle des mouvements à l'aide d'articulations complexes et ajustables, aux niveaux de l'omoplate, de l'épaule et du coude. Prothèse du membre inférieur Il arrive qu'on doive procéder à l'amputation d'un membre de l'animal après un traumatisme ou une mala-die. Une prothèse permettra alors au chien ou au chat de marcher malgré tout. La prothèse peut également pallier une malformation ou une anomalie congénitale. Dans tous les cas, elle permettra de réduire le stress et l'usure prématurée des autres membres sains. Orthèse de cheville-pied Parfois, un étirement excessif du tendon d'Achille peut provoquer un affaissement quasi total de la cheville. L'orthèse appropriée maintiendra la cheville de l'animal en position fonctionnelle. Elle permettra de contrôler l'hyperextension et l'instabilité latérale du genou en ajoutant des éléments correcteurs (biseaux) au niveau plantaire de l'orthèse.
Publier un commentaire